L'Homme aux Semelles de vent

Cie de l’Éventail

Récital poétique, d’après l’oeuvre d’Arthur Rimbaud

Mise en scène de Cécile Messineo

Avec Cécile Messineo et Valentin Boraud

 

Rimbaud est une comète dans la littérature française. En cinq ans, de 1870 à 1875, il écrit son oeuvre. Elle commence par des poèmes d’inspiration classique et s’achève par cette forme inédite que constituent les Illuminations.

Ce spectacle propose une traversée de son oeuvre, de ses premiers poèmes adolescents aux Illuminations. L’ordre n’est pas chronologique, au contraire, il mêle les époques, les styles et les préoccupations. C’est une façon de surprendre et de dérouter le spectateur, de rendre son écoute plus active, le but étant de créer une attention plus sensorielle qu’intellectuelle, de faire place à la force évocatrice du poète.

Rimbaud est insaisissable. Sa personnalité aux multiples facettes et sa vie d’aventurier suscitent beaucoup de fantasmes. Il est ce génie précoce, poète maudit, mystique, homosexuel… 

 

La compagnie ne souhaitait pas tomber dans l’écueil de confondre sa biographie avec son oeuvre, ainsi il ne s’agit pas d’un spectacle sur Arthur Rimbaud, les acteurs n’incarnent pas le poète mais ses poèmes. L’essentiel à leurs yeux est que sa poésie circule entre les acteurs et le public, sans l’alourdir d’effets scéniques ou techniques : L’homme aux semelles de vent tient à ce titre plus d’un récital de poésie que d’un spectacle.

 

La compagnie: Fondée en 2006, le Théâtre de l’Eventail travaille sur la tradition théâtrale, le théâtre populaire et l’itinérance.

La poésie est aussi l’un des axes de la compagnie. Cécile Messineo mène ce travail à travers des lectures ou des créations de spectacles : Persée et Andromède ou le plus heureux des trois de Jules Laforgue (2011) et L’homme aux semelles de vent sur l’oeuvre d’Arthur Rimbaud (2015).