L'Égaré

Cie Créature

Adaptation et Mise en scène : Lou Broquin

Assistante : Odile Brisset

Décors, masques et marionnettes : Michel Broquin & Lou Broquin

Avec Roland Gigoi, Kaf Malere et Emilie Broquin

Lumière et régie : Guillaume Herrmann

Musique originale : Christophe Ruetsch 

Construction : Les Ateliers Créature

D’après l'album "L'île" d'Armin Greder

 

Tout public à partir de 8 ans

Durée : 1h

 

Sur scène, ils sont trois. Deux hommes et une femme. Lorsque l’égaré a été trouvé sur une plage de leur île, ils étaient enfants, elle n’était pas née.

Et pourtant, ils ont tous les trois le même besoin de raconter cette histoire, pour témoigner et ne pas oublier. Ne pas l’oublier, lui, étranger et différent qui déclencha par sa seule présence l’impensable.

La pièce est adaptée de « L’île », parue aux éditions “La Compagnie Créative”, en 2005. Ce livre raconte une histoire de tous les jours... Un naufragé échoue sur le rivage. Quelle sera la réaction des habitants de l’île devant cet étranger ? Cet album, très actuel, traite les thèmes de la xénophobie et du protectionnisme.

« Adapter L’île pour en faire L’Egaré, donner un autre point de vue, celui du souvenir. Le souvenir de deux enfants qui ont vu se dérouler sous leurs yeux une tragédie froide et banale qui conduisit les gens de leur île à commettre

l’irréparable, guidés par leur peur et leur manque d’ouverture. Aujourd’hui,

ils ont vieilli. Avec eux sur scène, une jeune femme issue de la même île, elle

n’a pas connu ce temps et pourtant elle porte en elle cette violente histoire,

lourd héritage.

Donner à voir leur incompréhension, leur dégoût et leur rage d’appartenir à un peuple capable de ce manque d’humanité. Toujours dans la pudeur et la retenue, avec des fragments d’objets, de marionnettes et de masques, comme des fragments de mémoires, ils racontent à nouveau cet épisode de la vie de leur île. Mais les souvenirs sont déformés par leur ressenti, et les images se tordent donnant aux scènes leurs visions intimes et métaphoriques.

Grâce à leur témoignage ils tentent de redonner sa place à « l’Egaré », celui qui fut si vite oublié, et qui a pourtant été victime de la peur abêtissante et meurtrière des îliens.»

Lou Broquin

 

TEASER

 

Avec le soutien de : La Mairie de Blagnac, l’Espace Apollo à Mazamet (coproducteur), la DRAC, la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, La Mairie de Toulouse, le Conseil départemental de la Haute Garonne, Odyssud - Blagnac, le Centre Culturel des Mazades à Toulouse et la Ligue des Droits de l’Homme.

 

La compagnieFondée en 1990, la compagnie Créature se positionne dès ses débuts à la frontière du théâtre et des arts plastiques, inscrivant sa démarche artistique dans la recherche théâtrale et visuelle. C’est dans cet alliage que l’identité Créature va naître : des spectacles aux sujets forts et aux univers plastiques riches et singuliers. La compagnie souhaite plus que jamais offrir aux spectateurs de toutes générations, des moments où le temps se suspend pour qu'ils puissent rêver et s’interroger sur le monde qui nous entoure.


Crédit photo : Marc Mesplié